Qu’est-ce que la réforme de la formation professionnelle ?

Simplifier l’accès aux droits individuels est un objectif de la nouvelle réforme de la formation professionnelle

Complexité du processus : beaucoup de salariés et d’entreprises sont découragés par l’inscription aux formations professionnelles, notamment à cause de la complexité du processus (Quelles aides financières ? Que prend en charge l’entreprise ? Quelles formations sont éligible ?)
Un réel besoin de se former ; ⅓ des salariés n’ont pas les compétences adaptées à leur poste, 50% des métiers vont évoluer à cause des mutations technologiques et écologiques, pénurie de compétences en : informatique & technologies, enseignement
Inégalités d’accessibilité à la formation : 34% des ouvriers formés contre 38% des employés et 66% des cadres / 35% des salariés formés pour une entreprise de 1 à 9 salariés contre 44% pour une entreprise de 10 à 19 salariés, 52% pour 20 à 49 salariés, 54% pour 50 à 249 salariés et 62% pour une entreprise de plus de 250 salariés

De nombreux facteurs ont impacté les demandes de formation des actifs et des étudiants en 2020. La crise sanitaire et économique à accentué ce phénomène puisque les gens ont compris l’importance de se former, ils ont acquis les moyens techniques de le faire et ont à vu la visio exploser dans les foyers. Ce qui accélère aussi ces changements c’est l’incertitude du marché de l’emploi.

Et donc 7 employés sur 10 souhaitent se former dans les 5 ans à venir. 90% d’entres eux veulent s’améliorer professionnellement ou garder ou améliorer leur employabilité sur le marché du travail.

Ce qui évolue avec constance c’est que 48 % pensent faire le même métier dans les années à venir, la formation professionnelle leur permet donc de rester compétitifs et de pouvoir continuer d’exercer leur métier dans les meilleures conditions

67% d’apprenants sont demandeurs d’emploi : la période de recherche d’emploi est un moment opportun et important pour se former et permettre de relancer sa carrière professionnelle

Au 3e trimestre 2020, 279.000 entrées en formation de demandeurs d’emploi ont été comptabilisées, soit une hausse de plus de 32% en un an

La place du digital est importante puisque La transformation de notre économie en économie du numérique impose aux entreprises de s’adapter aux nouveaux métiers, notamment du digital. Et pour cela, elles ont besoin de nouvelles compétences

  • Les formations digitalisées ont connu un fort développement, passant de 5.000 inscriptions prévues à 15.000 effectives l’année dernière.
  • 57% des responsables de formation envisagent de dépenser davantage dans le digital learning
  • De nouvelles habitudes s’installent dans le mode de consommation de la formation par rapport au contexte sanitaire : les OF ont fortement accéléré la numérisation de leur offre en 2020
  • Mais aussi : gain du temps et des budgets du déplacement, possibilité de suivre un parcours de formation à son rythme
  • L’Etat à même mis en place un Plan de transformation et de digitalisation de la formation : 300 millions d’euros dans le cadre du plan de relance pour remédier aux lacunes de l’enseignement à distance en France
  • Ce qui à boosté la Formations à distance : 30.000 formations accessibles à distance proposées par Pôle Emploi, en partie financées dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences.

 

Un de ces paramètres qui expliquent la progression directement, selon Pôle emploi, c’est l’application « Mon compte formation » qui permet aux demandeurs d’emploi de financer intégralement et de manière autonome leur formation en mobilisant leur compte personnel de formation (CPF).

 

Voyons maintenant de quoi il s’agit dans la prochaine vidéo.

Ajouter un Question au Cerveau Collectif !

+ = Verify Human or Spambot ?

Click here to set sidebar widgets.